Dessins

Traits pour traits

Traits_page18_LBucourt

Crisse la plume, glisse le pinceau…
Tension et direction forment la ligne, rythmée par des forces aléatoires et ondulatoires.
La ligne s’épaissit, contourne, se transforme, se déforme et parfois forme surface.
Le souffle entraîne la main qui trace le papier.

LB

 

La ligne droite présente dans sa tension la forme la plus concise de l’infinité des possibilités de mouvement.

Le monde des lignes inclut toutes les sonorités expressives, du lyrisme froid au drame brûlant.
 …
Point – Calme.  Ligne – Tension intérieurement active, née du mouvement.
Les deux éléments – croisement, combinaison – créent leur propre « langage » inaccessible aux mots.

L’exclusion des « fioritures », qui pourraient obscurcir et étouffer la sonorité intérieure de ce langage, prête à l’expression picturale la plus grande concision et la plus haute précision.

La forme pure est prête à recevoir le contenu vivant.

Vassily Kandinsky
Point et ligne sur plan
1926